Lieu artistique encore méconnu au coeur du quartier de la Nouvelle Athènes, la fondation Taylor, qui avait rendu hommage à son fondateur il y a un an et demi, revient aujourd’hui sur l’oeuvre et la carrière d’un de ses principaux bienfaiteur, le peintre Albert Maignan (1845-1908). J’avais découvert cet artiste prolifique lors de ma visite du restaurant Le Train Bleu, dont il fut l’un des principaux décorateurs. La double exposition, organisée par la fondation Taylor en partenariat avec le Musée de Picardie, permet de porter un nouveau regard sur ce décorateur renommé de la IIIème République. Longtemps relégué aux réserves des musées comme ses contemporains « pompiers » Cabanel, Rochegrosse, Gérôme ou Couture récemment redécouverts, Maignan est aujourd’hui « ressuscité » pour reprendre les mots de Bruno Foucart, éminent historien de l’art spécialiste du XIXème siècle et directeur scientifique de la fondation Taylor.

Lire la suite »