Moins célèbre sur l’hexagone que ceux de Klimt ou de Doisneau, Le Baiser de Francesco Hayez (1791-1882) revêt une grande portée symbolique en Italie. Réalisé à une époque encore très prude, ce geste sensuel des plus réalistes annonce une nouvelle ère, celle du romantisme, dans l’art italien. Présentée au public en 1859, année de la campagne d’Italie, cette peinture représente surtout la naissance d’une nation, après une lutte passionnée et deux guerres d’indépendance. A titre exceptionnel, trois des quatre versions de cette oeuvre – la quatrième n’est pas à ce jour localisées – sont réunies dans le cadre de l’exposition actuellement consacrée à Hayez dans sa ville d’adoption, Milan, jusqu’à la fin du mois de février.

Lire la suite »