Skip to Content

tag

Tag Archives: portrait

post

Giovanni Boldini (1842-1931), le spectacle de la modernité

Ce printemps, l’Emilie-Romagne a rendu un vibrant hommage au peintre natif de la région, Giovanni Boldini (1842-1931). C’est dans un lieu à l’écart des circuits touristiques traditionnels, le musée San Domenico hébergé dans un cloître du XIIIème siècle, que s’est déroulée une grande rétrospective sur cet artiste de la Belle Epoque, réunissant pas moins de 350 peintures et dessins. Au Castello Estense de Ferrare, ville natale de Boldini qui accueille un musée à son nom – actuellement en travaux – on peut encore admirer plusieurs de ses œuvres, à côté de celles de l’artiste italien représentant de la peinture métaphysique Filippo de Pisis (1896-1956).

Lire la suite »

post

Philip Alexius de László (1869-1937), le portraitiste des rois

Bien que son nom nous soit aujourd’hui quasiment inconnu, nous avons tous certainement croisé, dans des palais ou des livres d’histoire, les portraits de Philip Alexius de Laszlo (1869-1937). Issu d’un milieu modeste, ce Hongrois s’est imposé comme le portraitiste des monarques et de l’aristocratie européenne à la fin du XIXème siècle. Travailleur acharné, il a peint près de 3000 portraits au cours de sa longue carrière, faisant de lui le témoin d’une époque et d’un style de vie en déclin.

Lire la suite »

post

Les portraits disparus de la comtesse Greffulhe

Récemment parue chez Flammarion, la biographie de la comtesse Greffulhe, née Elisabeth de Caraman-Chimay (1860-1952), permet de redécouvrir cette femme fascinante non seulement pour sa beauté et son élégance légendaires, mais aussi pour sa personnalité et son rôle de premier plan dans le renouveau artistique et musical au tournant du siècle. Immortalisée malgré elle dans le personnage de la duchesse de Guermantes par Marcel Proust, cette personnalité phare de la Belle Epoque est néanmoins aujourd’hui mal connue. Dans cet ouvrage documenté qui se lit comme un roman, je me suis en particulier intéressée au chapitre consacré aux représentations de la comtesse Greffulhe.  Lire la suite »

post

Paul-César Helleu (1859-1927), impressionniste mondain

Paul-César HELLEU, sous la direction de Frédérique de Watrigant
Somogy, éditions d’art, oct. 2014

« Homme d’un seul dieu / l’Art / d’un seul maître / le goût / d’une seule femme / la sienne », ainsi se terminait l’hommage rendu par Robert de Montesquiou (1855-1921) à son ami, le peintre Paul-César Helleu (1859-1927) dans l’ouvrage qu’il lui consacra en 1913. Un siècle plus tard, le beau livre publié aux éditions Somogy sous la direction de Frédérique de Watrigant, présidente des Amis de Paul-César Helleu, nous fait redécouvrir l’oeuvre de cet artiste complet et nous donne par là-même un avant-goût du catalogue raisonné en cours de réalisation.

Lire la suite »