Skip to Content

tag

Tag Archives: orientalisme

post

Charles Gleyre, un romantique repenti ?

Prolongeant les efforts réalisés ces dernières années pour montrer tous les courants du XIXème siècle, le musée d’Orsay organise cet été la première grande rétrospective française de l’oeuvre de Charles Gleyre (1806-1874). Son nom est resté dans l’histoire de l’art comme celui du maître des futurs impressionnistes, Renoir, Bazille, Monet et Sisley. On connaît mal l’artiste qui, pourtant, fut un acteur important de la scène artistique parisienne dans les années 1840. En collaboration avec le musée Cantonal des Beaux-Arts de Lausanne – lui-même à l’origine d’une exposition monographique en 2006 – le musée d’Orsay nous raconte la vie aventureuse de cet artiste, mais aussi ses doutes et ses désillusions. Les 120 oeuvres exposées, intelligemment replacées dans leur contexte, nous permettent de mieux cerner la personnalité de cet artiste plein de contradictions et de comprendre son rôle dans la peinture française du XIXème siècle.

Lire la suite »

post

Benjamin-Constant, merveilles et mirages de l’orientalisme

Depuis le début du mois d’octobre, le Musée des Augustins à Toulouse accueille la première grande retrospective consacrée au peintre Jean-Joseph Benjamin-Constant (1845-1902). Co-produite avec le musée des Beaux-Arts de Montréal, cette exposition rend hommage à ce grand coloriste de la seconde moitié du XIXème siècle formé à Toulouse et dont la réputation traversa l’Atlantique. A cette occasion, de très grands formats sortis des réserves ont bénéficié d’une restauration. Pour certaines peintures oubliées, on assiste véritablement à une redécouverte. Lire la suite »

post

Souvenirs de voyage d’un Auguste inconnu

Dans le cadre de l’exposition « Objets dans la peinture, souvenir du Maroc », le musée national Eugène Delacroix expose deux pastels de Jules-Robert Auguste (1789-1850) représentant l’un, un Soldat grec, debout, de dos, tenant un fusil et l’autre, Deux odalisques. Ces dessins de petit format aujourd’hui conservés au musée du Louvre viennent illustrer l’influence de celui qu’on appela « Monsieur Auguste » sur toute une génération d’artistes romantiques, parmi lesquels figure Eugène Delacroix (1798-1863). S’il est aujourd’hui admis qu’Auguste a joué un rôle essentiel dans le développement de la peinture orientaliste, on sait malheureusement trop peu de choses sur cet artiste. Le dernier article important à son sujet date en effet de 1910 (Charles Saunier, « Un artiste romantique oublié » dans la Gazette des Beaux-Arts, juin, juillet et septembre 1910).

Lire la suite »