Dans le cadre de l’exposition « Objets dans la peinture, souvenir du Maroc », le musée national Eugène Delacroix expose deux pastels de Jules-Robert Auguste (1789-1850) représentant l’un, un Soldat grec, debout, de dos, tenant un fusil et l’autre, Deux odalisques. Ces dessins de petit format aujourd’hui conservés au musée du Louvre viennent illustrer l’influence de celui qu’on appela « Monsieur Auguste » sur toute une génération d’artistes romantiques, parmi lesquels figure Eugène Delacroix (1798-1863). S’il est aujourd’hui admis qu’Auguste a joué un rôle essentiel dans le développement de la peinture orientaliste, on sait malheureusement trop peu de choses sur cet artiste. Le dernier article important à son sujet date en effet de 1910 (Charles Saunier, « Un artiste romantique oublié » dans la Gazette des Beaux-Arts, juin, juillet et septembre 1910).

Lire la suite »