Je me suis toujours intéressée aux femmes artistes, à leur vision du monde et leurs difficultés pour se faire une place dans une société d’hommes. Et le XIXème siècle constitue un tournant dans l’histoire des femmes artistes. A cette époque, elles ont plus facilement accès à un enseignement artistique (mais l’Ecole des Beaux-Arts sera ouverte aux femmes en 1897 seulement !) et peuvent exposer au Salon à côté de leurs confrères masculins (même si elles ne sont pas considérées comme leurs égales). Leur nombre augmente très fortement à partir de la seconde moitié du XIXème siècle. Les filles de Riesener n’échappent pas à cette tendance. Sa fille aînée Rosalie, amie de Berthe Morisot, exposera au Salon dans les années 1860 ; sa cadette Louise sera représentée par Fantin-Latour dans la Leçon de dessin (Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles) Lire la suite »