Skip to Content

Peintres méconnus du XIXème siècle : une autre histoire de l'art
post

Les portraits disparus de la comtesse Greffulhe

Récemment parue chez Flammarion, la biographie de la comtesse Greffulhe, née Elisabeth de Caraman-Chimay (1860-1952), permet de redécouvrir cette femme fascinante non seulement pour sa beauté et son élégance légendaires, mais aussi pour sa personnalité et son rôle de premier plan dans le renouveau artistique et musical au tournant du siècle. Immortalisée malgré elle dans le personnage de la duchesse de Guermantes par Marcel Proust, cette personnalité phare de la Belle Epoque est néanmoins aujourd’hui mal connue. Dans cet ouvrage documenté qui se lit comme un roman, je me suis en particulier intéressée au chapitre consacré aux représentations de la comtesse Greffulhe.  Lire la suite »

post

Paul-César Helleu (1859-1927), impressionniste mondain

Paul-César HELLEU, sous la direction de Frédérique de Watrigant
Somogy, éditions d’art, oct. 2014

« Homme d’un seul dieu / l’Art / d’un seul maître / le goût / d’une seule femme / la sienne », ainsi se terminait l’hommage rendu par Robert de Montesquiou (1855-1921) à son ami, le peintre Paul-César Helleu (1859-1927) dans l’ouvrage qu’il lui consacra en 1913. Un siècle plus tard, le beau livre publié aux éditions Somogy sous la direction de Frédérique de Watrigant, présidente des Amis de Paul-César Helleu, nous fait redécouvrir l’oeuvre de cet artiste complet et nous donne par là-même un avant-goût du catalogue raisonné en cours de réalisation.

Lire la suite »

post

Un portrait de famille : qui est Paul Carpentier (1787-1877) ?

Paul Carpentier (1787-1877), Portrait de l’auteur et de sa famille, 1833
Huile sur toile – 140 x 112 cm, Dallas, Museum of Art
Photo : Dallas Museum of Art (détail)

Dans une brève du 3 décembre dernier, Didier Rykner de La Tribune de l’art mentionnait l’acquisition par le Dallas Museum of Art le 21 novembre dernier à l’hôtel Drouot d’un portrait de famille d’un certain Paul Carpentier (1787-1877). Les rapides recherches menées ont donné dans un premier temps très peu d’informations sur cet artiste (des lecteurs sont venus par la suite compléter la liste des tableaux de Paul Carpentier). L’auteur concluait son article ainsi : « On aimerait beaucoup en savoir davantage sur un peintre capable de réaliser une telle œuvre et on regrettera qu’aucun musée français n’ait pu l’acheter. » Alertée sur l’intérêt de ce peintre, en curieuse que je suis, j’ai mené quelques recherches aux archives afin d’en savoir plus sur ce beau portrait de famille.  Lire la suite »

post

Benjamin-Constant, merveilles et mirages de l’orientalisme

Depuis le début du mois d’octobre, le Musée des Augustins à Toulouse accueille la première grande retrospective consacrée au peintre Jean-Joseph Benjamin-Constant (1845-1902). Co-produite avec le musée des Beaux-Arts de Montréal, cette exposition rend hommage à ce grand coloriste de la seconde moitié du XIXème siècle formé à Toulouse et dont la réputation traversa l’Atlantique. A cette occasion, de très grands formats sortis des réserves ont bénéficié d’une restauration. Pour certaines peintures oubliées, on assiste véritablement à une redécouverte. Lire la suite »