Skip to Content

category

Catégorie: Oeuvres à la une

post

L’impératrice Eugénie et ses dames d’honneur, symbole de la fête impériale

Alors que se termine la belle exposition consacrée au Second Empire au musée d’Orsay, revenons sur l’oeuvre qui est certainement la plus représentative du faste de cette période. Conservé au palais de Compiègne, le chef d’oeuvre de Franz-Xaver Winterhalter (1805-1873), l’impératrice Eugénie entourée de ses dames d’honneur, était une des pièces maîtresse de la rétrospective consacrée au portraitiste de la famille impériale (Winterhalter, Portraits de cour, entre faste et élégance, du 30 septembre 2016 au 15 janvier 2017).

Lire la suite »

post

Portrait d’un jeune poète romantique

Du 20 septembre 2016 au 29 janvier 2017, le Musée de la Vie Romantique à Paris consacre une exposition aux curiosités esthétiques de Charles Baudelaire, à l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de sa mort. Les œuvres présentées nous replongent dans l’atmosphère des salons des années 1840, dans lesquels Baudelaire critique d’art cherche la relève de Delacroix. Y est exposé également un portrait à l’huile du jeune poète de 23 ans, moins connu que les représentations photographiques plus tardives de l’écrivain.

Lire la suite »

post

Un vendredi au Salon des Artistes Français

Dans le cadre du parcours de l’exposition Manet, Renoir, Monet, Morisot… Scènes de la vie impressionniste (jusqu’au 26 septembre 2016), le musée des Beaux-Arts de Rouen a remis en valeur une peinture de ses collections, témoignage unique de la société parisienne de la Belle Epoque. Cette toile de très grandes dimensions (362 par 617 cm), intitulée Un vendredi au Salon des Artistes Français, est l’oeuvre de Jules-Alexandre Grün (1868-1938), plus connu pour ses caricatures et affiches dont on peut voir actuellement quelques exemples au Musée des Arts Décoratifs dans l’exposition De la caricature à l’affiche 1850-1918 (jusqu’au 5 septembre 2016).

Lire la suite »

post

Une romance à Montmartre

Jusqu’à la fin de l’été, le charmant musée de Montmartre propose une exposition intitulée « Artistes de Montmartre : 1870-1910, de Steinlein à Satie » réunissant les oeuvres d’une vingtaine d’artistes installés à Montmartre à la fin du XIXème siècle. Si la première partie de l’accrochage ne présente pas vraiment d’intérêt pour ceux qui auraient vu l’an dernier dans ces mêmes espaces « L’esprit de Montmartre et l’Art Moderne, 1875-1910 », la dernière salle du parcours, consacrée au musicien Erik Satie, à l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance, est plus séduisante. On peut y admirer en effet deux oeuvres du peintre catalan Santiago Rusiñol, qui vécut à Montmartre dans les années 1890. La peinture Una Romanza (1894, Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelone), en particulier, mérite qu’on s’y attarde un instant.

Lire la suite »