Skip to Content

category

Catégorie: Articles

post

Résidences et ateliers d’artistes à Paris au XIXème siècle

Qui n’a jamais rêvé de se plonger dans le Paris des artistes du XIXème siècle ? Celui des académies d’art, des cafés et des ateliers des artistes bohèmes, mais aussi celui des maisons cossues construites par les peintres bourgeois. Le Paris des romans de Zola ou des frères Goncourt. A la lecture du livre de Frédéric Gaussen Guide des peintres à Paris (Editions du patrimoine, Centre des monuments nationaux, 2010), je me suis amusée à réaliser une carte où j’ai localisé les lieux de vie et de travail des petits maîtres, sur lesquels j’écris ici depuis plus d’un an.

Lire la suite »

post

Une duchesse américaine

Rééditées en livre de poche aux éditions Texto sous le titre Une duchesse américaine en juin 2015, les mémoires de Consuelo Vanderbilt Balsan (1877-1964) ont attiré mon attention non par l’accroche : « Son histoire a inspiré la célèbre série télévisée Downton Abbey », mais par le portrait de la couverture qui ne m’était pas inconnu…

Lire la suite »

post

Une Présidente pas comme les autres

A l’occasion de l’exposition du Musée d’Orsay « Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910 », j’ai souhaité dédier une rubrique du blog aux modèles d’artistes. Au XIXème siècle, nombreuses sont celles qui ont inspiré les peintres : modèles professionnelles, femmes du monde, actrices ou femmes de petite vertu. Certaines, comme Suzanne Valadon (1865-1938), devinrent peintres à leur tour. Leur histoire est souvent passionnante et leur contribution à l’art de leur époque souvent sous-estimé. C’est le cas d’Apollonie Sabatier dont la silhouette restera pourtant à jamais gravée dans le marbre.

Lire la suite »

post

Philip Alexius de László (1869-1937), le portraitiste des rois

Bien que son nom nous soit aujourd’hui quasiment inconnu, nous avons tous certainement croisé, dans des palais ou des livres d’histoire, les portraits de Philip Alexius de Laszlo (1869-1937). Issu d’un milieu modeste, ce Hongrois s’est imposé comme le portraitiste des monarques et de l’aristocratie européenne à la fin du XIXème siècle. Travailleur acharné, il a peint près de 3000 portraits au cours de sa longue carrière, faisant de lui le témoin d’une époque et d’un style de vie en déclin.

Lire la suite »