Skip to Content

category

Catégorie: Lieux

post

Résidences et ateliers d’artistes à Paris au XIXème siècle

Qui n’a jamais rêvé de se plonger dans le Paris des artistes du XIXème siècle ? Celui des académies d’art, des cafés et des ateliers des artistes bohèmes, mais aussi celui des maisons cossues construites par les peintres bourgeois. Le Paris des romans de Zola ou des frères Goncourt. A la lecture du livre de Frédéric Gaussen Guide des peintres à Paris (Editions du patrimoine, Centre des monuments nationaux, 2010), je me suis amusée à réaliser une carte où j’ai localisé les lieux de vie et de travail des petits maîtres, sur lesquels j’écris ici depuis plus d’un an.

Lire la suite »

post

Moreau intime : les nouveaux espaces du musée dévoilés

Le Musée Gustave Moreau, comme évoqué dans un précédent article, est un de ces lieux que l’on découvre avec émerveillement. Passée l’entrée de cette maison bourgeoise du quartier de la Nouvelle-Athènes, le visiteur est en effet replongé dans une époque disparue, celle de la fin du XIXème siècle. Voulu et organisé de son vivant par le peintre Gustave Moreau (1826-1898) lui-même, ce lieu semble être véritablement resté « dans son jus », selon les dernières volontés de l’artiste symboliste :  » […] garder toujours –ce serait mon vœu le plus cher– ou au moins aussi longtemps que possible, cette collection, en lui conservant son caractère d’ensemble qui permette toujours de constater la somme de travail et d’efforts de l’artiste pendant sa vie ». Lire la suite »

post

Le Train bleu, un délice (aussi) pour les yeux

En septembre dernier, le Train Bleu, restaurant mythique de la Gare de Lyon à Paris, a rouvert ses portes après plusieurs mois de travaux de rénovation1. J’ai eu la chance de faire la visite de ce lieu classé au titre des monuments historiques à l’occasion des Journées européennes du patrimoine et suis restée éblouie par l’abondance du décor et des peintures qu’il recèle. Inauguré le 7 avril 1901 par le président Emile Loubet sous son nom d’origine « Le Buffet de la gare de Lyon », le restaurant offre aux regards curieux un véritable panorama de la peinture académique des années 1900. Lire la suite »

post

Les maisons d’artistes, des écrins méconnus

Hier, j’ai rendu visite à un artiste, j’ai découvert son environnement familial et les étapes de son travail à travers ses tableaux inachevés. Eh oui, Gustave Moreau a beau être décédé en 1898, sa maison du 14 rue de la Rochefoucault n’a pas bougé depuis cette époque.

On retrouve au Musée national Gustave Moreau l’atmosphère du XIXème siècle : les pièces étriquées chargées de bibelots et de souvenirs, les tableaux de famille, et l’atelier lumineux. L’artiste a créé ce lieu avec l’objectif d’en faire un musée pour donner «l’idée de ce (qu’il) était comme artiste et du milieu dans lequel (il se) plaisait à rêver» (un peu mégalo quand même !). Certes, la visite de la maison nous laisse un peu sur notre fin (les panneaux et cartels explicatifs sont quasi-inexistants) : finalement qui était Gustave Moreau ? Quelles furent ses influences ? Son rôle dans le mouvement symboliste ? Cette visite en appelle une autre, celle du Musée d’Orsay (c’est certainement pour ça d’ailleurs, qu’en sortant, on nous propose un tarif réduit pour une visite du Musée d’Orsay, pas bête :). Mais le lieu est bien à l’image de l’artiste : éclectique et mystérieux. Lire la suite »