Skip to Content

category

Catégorie: Artistes

post

Le mystère dévoilé (ou presque) des pastels de Riesener

A la fin de l’année dernière, on m’a demandé d’écrire un article pour le catalogue de l’exposition Léon Riesener qui se tient actuellement à Lisieux. Honorée par la proposition, le choix d’un sujet n’a pas été facile : comment en effet décider de traiter uniquement une tranche de vie ou un des genres traités par un peintre que l’on croit connaître sur le bout des doigts ? Comment trouver le sujet qui fera mieux apprécier son oeuvre et participera à sa «réhabilitation» dans l’histoire de l’art ?

Lire la suite »

post

Voyage, Voyages

J’aime voyager, et ce n’est certainement pas tout à fait par hasard si je travaille actuellement dans le tourisme. C’est donc avec beaucoup de curiosité que je me suis plongée dans les récits de voyage de Léon Riesener – sous la forme de lettres écrites à sa femme, Laure. Sur l’exemple de son illustre cousin parti en Angleterre et au Maroc, Riesener a longtemps projeté de partir à l’étranger. Sa famille, ses problèmes financiers, ses occupations quotidiennes (notamment l’entretien de son jardin Cour la Reine !) lui font reporter ce projet. En 1870, il écrivait à un marchand : «Il y a tant d’autres choses que je désire voir et que je n’ai pas vues. La Hollande, l’Italie, (…), on s’habitue à se priver de toutes ces sortes de désirs.» Deux ans plus tard, à 64 ans, il fait le grand pas et part pour la Hollande.

Lire la suite »

post

« Je sais un regard qui m’a toujours ébloui »

Saint-Valentin oblige, cet article est consacré au grand amour de Léon Riesener, sa femme, Laure. Laure Peytouraud n’a que 17 ans lorsqu’elle épouse le peintre en 1839 (il en a 31). Issue de la bourgeoisie parisienne, apparemment fille de commissaire-priseur (cela reste encore à vérifier aux Archives), elle est comme Léon originaire du quartier du Louvre. Riesener semble fasciné par cette jeune femme aux cheveux de jais et au regard profond. Au milieu de considérations d’artiste sur la beauté des Néerlandaises aux yeux bleus, je suis récemment tombée sur une phrase de Léon Riesener que j’ai trouvée très touchante : «Je sais un regard qui m’a toujours ébloui et qui ne le cède en beauté à aucun autre.»

Lire la suite »

post

Né un 21 janvier

Le 21 janvier est une date qu’on apprend à l’école. Elle évoque certainement pour les passionnés d’histoire – et ceux qui ont de bons restes – le jour où Louis XVI fut guillotiné place de la Révolution. C’est aussi ce jour que choisit Léon Riesener pour naître en 1808. Et cette naissance fit beaucoup de bruit à l’époque (bien entendu, moins que la décapitation du roi de France 15 ans plus tôt).

Lire la suite »