Skip to Content

category

Catégorie: Actus

post

Les expos de l’été 2015 : où verrez-vous des petits maîtres ?

A l’inverse de Paris où la saison culturelle est assez calme, la province promet cet été de belles découvertes, la plupart du temps dans le cadre de rétrospective d’artistes locaux méconnus. Voici un petit aperçu des expositions que vous aurez peut-être la chance de voir sur la route de vos vacances du nord au sud de la France…

Lire la suite »

post

Rosa Bonheur exposée au musée de Vernon

Petite ville des bords de Seine, Vernon est plus connue pour sa gare, qui permet aux Parisiens de rejoindre Giverny, que pour son musée. Ouvert au public en 1983, autour d’une très belle peinture de nymphéas donnée à la ville par Claude Monet (1840-1926) lui-même, le musée de Vernon présente aussi une intéressante collection d’oeuvres d’artistes animaliers du XIXème au XXIème siècle. C’est donc tout naturellement que le musée normand accueille jusqu’au 20 septembre prochain une exposition consacrée à Rosa Bonheur (1822-1899), éminente représentante de l’art animalier en France au XIXème siècle.

Lire la suite »

post

Jean Geoffroy (1853-1924), une oeuvre de généreuse humanité

Jusqu’au 31 octobre 2015, le musée de l’échevinage de Saintes consacre une exposition au peintre Jean Geoffroy, dit Géo (1853-1924), connu pour ses représentations de l’enfance sous la Troisième République. Il s’agit de la première exposition monographique en France de cet artiste, qui a néanmoins bénéficié d’une rétrospective aux Etats-Unis en 1995. Pour l’occasion, les commissaires sont parvenus à rassembler plus d’une centaine d’oeuvres du peintre naturaliste, dont une partie est encore entre des mains privées, pour évoquer l’ensemble de la carrière de celui qui fut nommé « le peintre des humbles et des enfants ».

Lire la suite »

post

Henri Lehmann, dans l’ombre des génies romantiques

Christophe Bigot, Les Premiers de leur siècle Paris, Editions La Martinière, 2015

« Comme les peuples heureux et les femmes honnêtes, nous n’avons pas d’histoire. » C’est par cet extrait d’une lettre écrite par Henri Lehmann (1814-1882) à son ami Amaury-Duval que se clôt le livre de Christophe Bigot, paru cette année aux éditions La Martinière. Touché par l’histoire de ce peintre aujourd’hui méconnu, l’auteur a imaginé ses mémoires, largement inspirées de la correspondance entre Marie d’Agoult (1805-1876), Henri Lehmann et Franz Liszt (1811-1885) (Une correspondance romantique, Flammarion, 1947).

Lire la suite »