Skip to Content

category

Catégorie: Actus

post

Poissy en fête : un week-end au temps de Meissonier

En 1846, le peintre à succès Ernest Meissonier (1815-1891), tout juste décoré de la Légion d’honneur, fait l’acquisition à Poissy d’une maison de maître entourée d’un grand jardin où il résidera en partie pendant près d’un demi-siècle. Plus qu’un lieu de résidence, cette propriété fut pour l’artiste un lieu de création et d’émulation où se réunissaient ses admirateurs et élèves. L’utilisation de cet environnement comme cadre pour nombre de ses tableaux montre son attachement à cette ville, dont il fut brièvement le maire en 1878 et où il fut inhumé en 1891.

Il n’est que justice, donc, que la ville de Poissy lui ait rendu hommage cette année à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. Les Journées européennes du patrimoine 2015 ont été le point culminant de ces festivités avec l’organisation d’un grand nombre d’événements autour de la personnalité et de l’époque d’Ernest Meissonier.

Lire la suite »

post

Jacques-Emile Blanche, portraitiste d’un temps perdu

Dans le cadre d’un partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Rouen, qui conserve la plus importante collection publique d’oeuvres de Jacques-Emile Blanche (1861-1942), la ville d’Evian a accueilli cet été une exposition rétrospective sur ce peintre que nous redécouvrons depuis une vingtaine d’années. En 2012 déjà, l’exposition organisée à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint-Laurent autour d’une trentaine d’oeuvres de l’artiste nous avait permis d’admirer le travail de portraitiste de Blanche. L’exposition d’Evian va plus loin en montrant d’autres aspects de l’art et de la personnalité de cet homme qui fut témoin du foisonnement intellectuel de son époque.

Lire la suite »

post

Giovanni Boldini (1842-1931), le spectacle de la modernité

Ce printemps, l’Emilie-Romagne a rendu un vibrant hommage au peintre natif de la région, Giovanni Boldini (1842-1931). C’est dans un lieu à l’écart des circuits touristiques traditionnels, le musée San Domenico hébergé dans un cloître du XIIIème siècle, que s’est déroulée une grande rétrospective sur cet artiste de la Belle Epoque, réunissant pas moins de 350 peintures et dessins. Au Castello Estense de Ferrare, ville natale de Boldini qui accueille un musée à son nom – actuellement en travaux – on peut encore admirer plusieurs de ses œuvres, à côté de celles de l’artiste italien représentant de la peinture métaphysique Filippo de Pisis (1896-1956).

Lire la suite »

post

Alexandre Séon, le peintre qui voulait « rendre visible l’invisible »

Parmi les découvertes de l’été, il en est une qui fut une vraie révélation. Du 18 juin au 28 septembre 2015, le musée des Beaux-Arts de Quimper organise la première exposition consacrée au peintre symboliste Alexandre Séon (1855-1917) depuis la présentation de son œuvre à la galerie Georges Petit en 1901. L’artiste chercha toute sa vie à transcender la nature pour atteindre le beau idéal, comme en témoignent ses femmes pensives aux lignes pures – dont de superbes dessins – et ses visions rêvées de l’île de Bréhat.

Lire la suite »