Skip to Content

category

Catégorie: Livres

post

L’esprit de la Butte : exposition au musée de Montmartre

Après d’importants travaux de rénovation, le Musée de Montmartre a ouvert au public de nouveaux espaces au mois d’octobre dernier. Ces transformations, engagées dès 2011 par la société privée en charge de sa gestion, ont permis au musée de doubler ses surfaces d’exposition et de rénover l’appartement-atelier de Suzanne Valadon et Maurice Utrillo du 12 rue Cortot. C’est ainsi un tout nouveau lieu, véritable havre de paix, qui accueillit notamment le peintre impressionniste Auguste Renoir (1841-1919), que découvrent les curieux qui s’aventurent au-delà des attractions touristiques de la Butte. Dans le cadre de cette inauguration, les nouveaux espaces d’exposition temporaires de l’Hôtel Demarne, bel hôtel particulier du XIXème siècle, accueillent une exposition consacrée aux artistes montmartrois au tournant du siècle, jusqu’au 25 septembre 2015. A cette occasion, les éditions Somogy ont édité un ouvrage, qui se veut à la fois catalogue d’exposition et guide des collections permanentes du musée.  Lire la suite »

post

Les goûts et les couleurs…

Stéphane Guégan, Cent tableaux à éclipse. La peinture, son public et les caprices du goût
Collection Beaux-Arts, Hazan, 2014

 

Après s’être intéressé aux tableaux qui font débat (Hazan, 2013), l’historien de l’art spécialiste du XIXème siècle Stéphane Guégan continue son exploration de la peinture à travers les époques autour de 100 tableaux choisis. Cette fois, c’est l’histoire du goût qui constitue l’argument central de l’ouvrage. Dans la lignée du grand historien de l’art Francis Haskell, et dans le même esprit que Guillaume Robin, il s’agit de s’interroger ici sur les raisons des reclassements et redécouvertes d’oeuvres et d’artistes : quels sont les critères d’évaluation de notre époque ? Pourquoi, à un moment donné, une oeuvre remisée refait surface et remet l’artiste qui en est à l’origine sur le devant de la scène ? S’il s’agit de « caprices » – car le goût est subjectif, ces exhumations ont leur logique comme tente de le prouver l’auteur de l’ouvrage.

Lire la suite »

post

Paul-César Helleu (1859-1927), impressionniste mondain

Paul-César HELLEU, sous la direction de Frédérique de Watrigant
Somogy, éditions d’art, oct. 2014

« Homme d’un seul dieu / l’Art / d’un seul maître / le goût / d’une seule femme / la sienne », ainsi se terminait l’hommage rendu par Robert de Montesquiou (1855-1921) à son ami, le peintre Paul-César Helleu (1859-1927) dans l’ouvrage qu’il lui consacra en 1913. Un siècle plus tard, le beau livre publié aux éditions Somogy sous la direction de Frédérique de Watrigant, présidente des Amis de Paul-César Helleu, nous fait redécouvrir l’oeuvre de cet artiste complet et nous donne par là-même un avant-goût du catalogue raisonné en cours de réalisation.

Lire la suite »

post

Benjamin-Constant, merveilles et mirages de l’orientalisme

Depuis le début du mois d’octobre, le Musée des Augustins à Toulouse accueille la première grande retrospective consacrée au peintre Jean-Joseph Benjamin-Constant (1845-1902). Co-produite avec le musée des Beaux-Arts de Montréal, cette exposition rend hommage à ce grand coloriste de la seconde moitié du XIXème siècle formé à Toulouse et dont la réputation traversa l’Atlantique. A cette occasion, de très grands formats sortis des réserves ont bénéficié d’une restauration. Pour certaines peintures oubliées, on assiste véritablement à une redécouverte. Lire la suite »