Skip to Content

author

Auteur: LPM-Marion

2016, année Ramon Casas

Cette année, la ville de Barcelone rend hommage à Ramon Casas (1866-1932), artiste phare du modernisme, pour le 150ème anniversaire de sa naissance. Une belle occasion de découvrir ou de redécouvrir l’oeuvre de ce peintre et dessinateur prolifique représentant de l’art catalan autour de 1900.

Lire la suite »

Ramon Casas, chef de file du modernisme catalan

Lors de mon premier séjour à Barcelone il y a quelques mois, j’ai eu un véritable coup de foudre pour l’oeuvre de Ramon Casas (1866-1932), dont je découvrais les multiples aspects au musée national d’art de Catalogne et au musée du modernisme catalan. Si certaines peintures ont été présentées à Paris lors d’expositions thématiques (Madeleine au moulin de la galette dans l’exposition Bohèmes du Grand Palais en 2013 par exemple), le nom du Catalan est quasi inconnu en France. Impossible de trouver un seul ouvrage sur Casas en français ou en anglais. Pourtant, en Catalogne, il est LE grand artiste du tournant du siècle, figure de proue du modernisme – équivalent barcelonais de l’Art nouveau – à l’origine du cabaret El Quatre Gats, lieu de rencontre d’une nouvelle génération de peintres novateurs, dont le jeune Picasso. Cette année la capitale catalane lui rend hommage à travers une série d’expositions.

Lire la suite »

Charles Gleyre, un romantique repenti ?

Prolongeant les efforts réalisés ces dernières années pour montrer tous les courants du XIXème siècle, le musée d’Orsay organise cet été la première grande rétrospective française de l’oeuvre de Charles Gleyre (1806-1874). Son nom est resté dans l’histoire de l’art comme celui du maître des futurs impressionnistes, Renoir, Bazille, Monet et Sisley. On connaît mal l’artiste qui, pourtant, fut un acteur important de la scène artistique parisienne dans les années 1840. En collaboration avec le musée Cantonal des Beaux-Arts de Lausanne – lui-même à l’origine d’une exposition monographique en 2006 – le musée d’Orsay nous raconte la vie aventureuse de cet artiste, mais aussi ses doutes et ses désillusions. Les 120 oeuvres exposées, intelligemment replacées dans leur contexte, nous permettent de mieux cerner la personnalité de cet artiste plein de contradictions et de comprendre son rôle dans la peinture française du XIXème siècle.

Lire la suite »

Albert Maignan, peintre et décorateur du Paris fin de siècle

Lieu artistique encore méconnu au coeur du quartier de la Nouvelle Athènes, la fondation Taylor, qui avait rendu hommage à son fondateur il y a un an et demi, revient aujourd’hui sur l’oeuvre et la carrière d’un de ses principaux bienfaiteur, le peintre Albert Maignan (1845-1908). J’avais découvert cet artiste prolifique lors de ma visite du restaurant Le Train Bleu, dont il fut l’un des principaux décorateurs. La double exposition, organisée par la fondation Taylor en partenariat avec le Musée de Picardie, permet de porter un nouveau regard sur ce décorateur renommé de la IIIème République. Longtemps relégué aux réserves des musées comme ses contemporains « pompiers » Cabanel, Rochegrosse, Gérôme ou Couture récemment redécouverts, Maignan est aujourd’hui « ressuscité » pour reprendre les mots de Bruno Foucart, éminent historien de l’art spécialiste du XIXème siècle et directeur scientifique de la fondation Taylor.

Lire la suite »