Originaire des bords de l’Ain monté enfant à Paris avec ses parents, François-Marie Firmin-Girard (1838-1921) chez qui on a décelé très tôt un goût et un talent pour le dessin entreprend le parcours classique pour devenir peintre. Il suit l’enseignement de l’Ecole Impériale de dessin, marquée par la présence d’Horace Lecoq de Boisbaudran (1802-1897) qui développe une méthode particulièrement innovante pour l’époque, avant d’intégrer en 1854, à l’âge de 16 ans, l’atelier Gleyre et d’être admis, la même année, à l’École des Beaux-arts.

Lire la suite »