Alors que se termine la belle exposition consacrée au Second Empire au musée d’Orsay, revenons sur l’oeuvre qui est certainement la plus représentative du faste de cette période. Conservé au palais de Compiègne, le chef d’oeuvre de Franz-Xaver Winterhalter (1805-1873), l’impératrice Eugénie entourée de ses dames d’honneur, était une des pièces maîtresse de la rétrospective consacrée au portraitiste de la famille impériale (Winterhalter, Portraits de cour, entre faste et élégance, du 30 septembre 2016 au 15 janvier 2017).

Lire la suite »