Rares sont les artistes à avoir été aussi connus en leur temps, et aussi oubliés par la suite, que François Flameng. Un nom qui ne se rencontre plus guère dans les publications actuelles que dans les ouvrages consacrés à la Première Guerre mondiale qui reproduisent souvent de ses aquarelles du front, sans pour autant s’étendre sur l’artiste lui-même.

Lire la suite »